Le travail du Vetus Latina-Institut de Beuron

Le Vetus Latina Institut, fondé à Beuron en 1945 par le moine bénédictin dom Boniface Fischer († 1997), a pour objectif de rassembler et d'éditer de façon exhaustive tous les restes des anciennes versions latines de la Bible à partir des manuscrits et des citations des auteurs anciens. Au P. Boniface Fischer ont succédés à la tête de l'Institut le Professeur Hermann Josef Frede († 1998) et Monseigneur Roger Gryson. La direction scientifique en est aujourd'hui assurée par Thomas Johann Bauer, professeur d’Exégèse et de Théologie du Nouveau Testament à l'Université d’Erfurt.

Quelque cinquante ans après le début de l'entreprise, on peut considérer qu'à peu près la moitié du travail a été accompli. Plusieurs décennies de travail intensif seront encore nécessaires à son achèvement.

Le travail d’édition

Le fichier commencé par l'abbé Denk a été constamment augmenté et actualisé (il contient aujourd'hui près d'un million de références). Les citations sont reproduites d'après les meilleurs éditions existantes, et les manuscrits collationnés sur microfilms ou sur des reproductions photographiques.

Une technique d'édition spéciale a été mise au point pour présenter ensemble sur la même page ces différents témoins. Chaque page de l'édition est divisée en trois parties. Dans la partie supérieure, entre le texte grec et ses variantes significatives, qui constitue le point de départ de la version latine, d'une part, et la Vulgate, avec les variantes héritées de la Vetus Latina, qui marque la fin de son histoire, d'autre part, figurent les différents types de textes conservés, avec leurs variantes respectives. Dans la partie médiane, l'apparat critique indique pour chaque variante de chacun de ces textes quels sont les témoins, directs et indirects, qui l'attestent; il fournit aussi de brèves indications à propos de l'histoire du texte, ainsi que de certaines particularités grammaticales.

Dans la partie inférieure, l'apparat des témoins reproduit exactement le texte de chaque témoin. Pour chaque verset de la Bible, on peut ainsi voir quel Père de l'Eglise le cite, et à quel endroit. Le nombre de ces témoignages peut varier entre zéro et 1500. Chaque volume consacré à un livre biblique fournit dans une introduction détaillée toutes les informations utiles concernant les manuscrits utilisés, l'histoire du texte et les rapports de celui-ci avec son modèle grec.

Erzabtei Beuron

L’archiabbye de Beuron

Die Manuskripterstellung

Le travail d’édition

Fahnenkorrektur

Correction des placards

Erzabtei Beuron

Abbildung Textseite der Edition Vetus LatinaCliquez pour agrandir

Page tripartite de l’édition avec deux lignes de l’apocalypse (18,12)